Le Rotary e-Club

Le Rotary e-Club

Historique:

En 2001, Le President du Rotary International d’alors, Frank Devlyn lança l’idée de permettre la formation des Rotary eClubs (Cyber Club) à travers le monde. Le Conseil de législation 2010 a officialisé le programme des e-clubs, testé pendant six ans lors d’un programme pilote, comme élément permanent du Rotary International. Au 1er juillet 2010, le Rotary comptait 14 e-clubs, tous créés au cours de la phase pilote.

L’objectif du Rotary eClub :

Un e-club Rotary vise à étendre le Rotary aux entreprises, professionnels et les dirigeants communautaires dans tout District de Rotary qui sont incapables de répondre fautes de temps aux exigences de fréquentation traditionnelle.

En quoi un e-club se distingue-t-il d’un Rotary club ?

Un Rotary e-club suit les mêmes lignes de conduite qu’un Rotary club classique à la seule différence que les réunions statutaires se tiennent en ligne à partir du site Internet du club. Plutôt que d’être physiquement présents à un endroit et une heure préétablis, les membres participent aux réunions à toute heure de la journée et de la semaine. À l’image des Rotary clubs, les e-clubs montent des actions d’intérêt public localement et à l’étranger, soutiennent financièrement la Fondation Rotary et cultivent l’esprit de camaraderie parmi leurs membres. Les deux types de clubs disposent des mêmes caractéristiques : ils favorisent la camaraderie et le leadership, et comptent dans leurs rangs des membres engagés, soucieux de servir autrui. Il n’y a pas de différence entre un rotarien traditionnelle et un rotarien d’un eClub. Tous les deux ont les mêmes privilèges. Comme un Rotarien, vous pouvez compenser à tout Rotary club (dans votre pays d’origine ou dans le monde si vous êtes en voyage), que vous pouvez visiter. Vous pouvez visiter tout club Rotary traditionnel ou toute e-club Rotary. Le Rotary eClub utilise la technologie de la communication, dans ce cas précis, l’Internet, les réseaux sociaux etc pour rapprocher les rotariens du monde entier dans un environnement virtuel accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Comment un e-club fonctionne-t-il ?

Un site Internet unique héberge les réunions dont la durée officielle se calcule à partir du moment où le webmestre ou le secrétaire du club publie des ressources destinées à engager une discussion hebdomadaire. Les membres peuvent accéder au site au moment qui leur convient durant la semaine et discuter sur un forum de discussion, ou un outil similaire, d’un sujet à l’ordre du jour ou de toute autre question en relation avec les affaires du club. Il est à noter que le système garde en permanence un log ou repertoire qui sauvegarde l’heure et le temps passé par chaque membre qui sera accumulé pour représenter le temps passé en ligne en simple ou en multiple temps de connexion. Afin de respecter la confidentialité, certaines données sur le contenu de la réunion ou les membres ne sont pas rendues publiques. Certains e-clubs se réunissent physiquement plusieurs fois par an, notamment au cours d’une action, de dîners ou de la conférence du District/convention du Rotary. Ces réunions peuvent renforcer la camaraderie parmi les membres mais restent facultatives. Le Rotary e-club du District 9220 va couvrir tous les pays de la région notamment L’Ile Maurice, Mayotte, Madagascar, Seychelles, l’Ile de la Réunion, Comores et Djibouti. Mais l’accès ne se limite pas à seulement ces pays de la région. Le fait d’avoir une ouverture sur le monde par le biais de l’internet, voudrait dire que le e-club pourrait être ouvert aux demandes d’adhésions des Rotariens des autres pays du monde. Il va s’en dire que ce sera le travail du Comité d’adhésion du e-club suivant des critères bien établis par le Rotary Internationale à ce sujet. A l’image des Rotary clubs, l’adhésion se fait sur invitation uniquement.

Quel est le profil d’un membre d’e-club ?

L’option de l’e-club permet aux Rotariens qui ne sont pas en mesure de participer aux réunions statutaires de club (raisons médicales, éloignement ou emploi du temps chargé), de se réunir, de mettre en œuvre des actions d’intérêt public et de vivre l’esprit de camaraderie rotarien. Les Rotariens qui n’ont pas pu assister à leur réunion statutaire de club peuvent compenser cette absence par une réunion d’e-club. En août 2010, 360 rotariens de 30 pays étaient membres d’un e-club parmi lesquels 146 anciens membres de Rotary clubs dont quatre anciens gouverneurs. L’adhésion à un e-club requiert une bonne maîtrise de l’Internet. Les membres doivent connaître les principes régissant la confidentialité sur Internet afin de ne pas divulguer par mégarde des informations personnelles sur d’autres membres du club. Enfin, il est essentiel que l’un des membres fondateurs d’un e-club ait des connaissances approfondies en conception et maintenance de site Web. Il devra aussi disposer d’une expérience de création de site et maîtriser les outils et systèmes énumérés.

Les domaines d'actions du Rotary Club

Le Rotary club travaille dans le cadre des domaines d’action, piliers de la philosophie rotarienne.

1. Action intérieure – Clé de voûte du Rotary, elle englobe tout ce qu’un Rotarien doit faire au sein de son club pour contribuer à son bon fonctionnement.

2. Action professionnelle – Deuxième des quatre domaines d’action, son but est d’encourager et de cultiver l’observation des règles de haute probité dans l’exercice de toute profession, de reconnaître la dignité de toute occupation utile et de considérer la profession de chaque Rotarien comme un vecteur d’action au service de la société. Les Rotariens doivent respecter dans un cadre personnel et professionnel les principes du Rotary.

3. Action d’intérêt public – Troisième domaine d’action du Rotary correspondant aux efforts des Rotariens, en collaboration ou non avec d’autres, pour améliorer la qualité de la vie autour d’eux.

4. Action internationale – Quatrième domaine d’action du Rotary, elle englobe toute une série d’activités visant à faire avancer l’entente entre les peuples, la bonne volonté et la paix au travers de la découverte d’autres populations, cultures, coutumes, réussites, aspirations et problèmes, par la lecture et la correspondance ainsi que par le biais d’activités et d’actions de club destinées à améliorer les conditions de vie dans d’autres pays.

5. Action Jeunes générations – Cinquième domaine d’action, elle reconnaît les changements positifs apportés par les jeunes et jeunes adultes au travers d’activités de développement du leadership, d’actions dans la collectivité et à l’étranger, et de programmes d’échanges qui enrichissent et développent la paix et l’entente internationale (STRC 5).